Auguste Rodin, cette belle canaille

L’histoire officielle nous explique qu’Auguste Rodin a réalisé son célèbre penseur en 1880 et que celui-ci ne mesurait alors que 70 cm.

La porte de l’Enfer

Le penseur se nommait alors Le poète et représentait Dante et sa Divine comédie. L’homme à la musculature puissante montrait un esprit torturé. Il présageait des tourments d’un être humain à l’esprit libre, décidé à transcender sa souffrance par la poésie. La statuette ornait le tympan de La porte de l’Enfer

La vérité était bien différente

Rodin cachait un secret inavouable, au point que La porte de l’Enfer l’obnubila jusqu’à la fin de sa vie en 1917.

Si « vous avez atteint la limite de bande passante »…
rafraichissez la page pour pouvoir lire le contenu complet.

L’illustration de couverture de cette nouvelle est une photographie du bronze « Le Penseur » d’Auguste Rodin référencé S.1295, et publiée par Le Corrigeur™ avec l’aimable autorisation du musée Rodin, Paris.

Télécharger (PDF, 61KB)

Vidéo
Évaluation et Commentaires
4.5
8 commentaires
  • Bastian Florian Rohr
    25 mai 2019
    Score total :

    J’ai trouvé le texte aussi terrifiant que bien écrit ! Un véritable plaisir de lecture !

    Lieu
    Description
    Dialogue
    Dénouement
Contacter l’auteur