l-ame-perdue-d-une-nation.jpg

Ils voulaient tous bâtir

Ils en démontraient tous la passion par le discours, mais c’est sur le néant qu’ils voulaient tous bâtir, comme condamnés à remplir le tonneau des Danaïdes des eaux du fleuve. Était-ce une erreur de jeunesse politique ?

C’est à la confrontation de la réalité que nous découvrirons ce qui leur a échappé. Une peuplade qu’ils ne connaissaient ni d’Adam ni d’Ève s’était arrogé, à leur insu, le droit de les conduire vers une destinée qui leur était inconnue et qu’elle nommait : civilisation.

Il faudrait surement rassembler les ossements humains qu’on avait oublié d’enterrer ou qu’on avait entassés dans des fosses communes pour scruter et lire l’avenir de ce peuple.

Si « vous avez atteint la limite de bande passante »…
rafraichissez la page pour pouvoir lire le contenu complet.

Télécharger (PDF, 231KB)

Vidéo
Évaluation et Commentaires
5
1 commentaires
Contacter l’auteur